Décès de Benoît Kokou Messan GNAMEY : Le programme des obsèques dévoilé

La communauté de presse togolaise et le monde sportif sont actuellement en deuil. Le journaliste Benoît Kokou Messan GNAMEY a rendu l’âme le 5 avril 2024 à Lomé à l’âge de 86 ans.

Le doyen de la presse sportive laisse derrière lui une tache de beaux souvenirs la corporation journalistique au Togo surtout sur le plan sportif en Afrique francophone. Ce grand homme souvent appelé affectueusement par ses collègues « le doyen de la presse sportive togolaise » est un modèle. Ce dernier a marqué son empreinte grâce à une carrière sans reproche.

Messan GNAMEY n’est pas seulement connu sur le plan national mais aussi sur le plan international. Sa participation à des éditions de la CAN est une preuve de sa carrière professionnelle et exceptionnelle.

Qui est réellement monsieur Benoît Kokou Messan GNAMEY ?

Monsieur Benoît Kokou Messan GNAMEY dit “empereur” pour les collègues et “Bé” pour les intimes est journaliste de la Radiodiffusion-Télévision Togolaise à la retraite, Fondateur du Journal “Le Sportif Togolais”. Il est ex-correspondant de la RFI (Radio France Internationale) au Togo, au Ghana et au Nigeria.Il est ex-correspondant de Radio Africa N°1. Monsieur GNAMEY est l’ancien Vice-président de l’Union Africaine de la Presse Sportive Privée (UAPSP). Il est le Président Fondateur de l’Association des Journalistes Sportifs du Togo (AJST)et aussi chevalier de l’ordre du Mono.Un homme aux multiples talents

Au-delà de sa contribution au journalisme sportif, Benoît Messan Gnamey était un homme aux multiples facettes. Enseignant de classe exceptionnelle, artiste peintre et journaliste, il incarnait parfaitement la polyvalence et la diversité des compétences.

Voici donc le programme des obsèques :

Jeudi 18 avril 2024 à 19h aura lieu la messe veillée en l’Eglise Catholique Notre Dame de la Rédemption de Bè Klikamé. Vendredi 19 avril 2024 à 8h aura lieu la messe d’enterrement en la même Église suivie de l’inhumation au cimetière de Bè-Kpota

La Rédaction présente ses sincères condoléances au monde de la presse togolaise et particulièrement à la famille éplorée.

MB

Laisser un commentaire